Se poser les bonnes questions avant de construire

La construction d’une maison neuve représente la concrétisation d’un important projet de vie. Afin que le rêve ne tourne pas en cauchemar durant les différentes phases d’exécution des travaux, une bonne préparation s’impose. Vous devez vous poser les bonnes questions et tenir compte de nombreux facteurs avant de vous lancer pour éviter bien des désagréments.

 

Vos calculs ont-ils inclus tous les frais requis pour la construction ?

Le budget nécessaire pour la viabilisation du terrain constitue le premier facteur à prendre en compte. Si la parcelle se trouve dans un lotissement, il n’y pas trop de soucis à se faire. Par contre, si le terrain est localisé dans une zone diffuse, vous devez prévoir des dépenses pour l’achat des équipements pour le raccord aux réseaux d’alimentation en eau, en gaz, en électricité, à l’égout, etc.

Dans un second temps, il faut calculer les frais de réseaux divers et de voirie pour que votre maison soit raccordée à EDF, GDR, à l’eau et au réseau d’évacuation des eaux usées. La plupart des constructions ne précisent pas ces dépenses dans leur devis et peuvent vous induire en erreur dans vos calculs. De même, l’installation de la ligne téléphonique, des compteurs de gaz et d’eau, le coût du câble EDF reliant la logette au tableau se trouvant dans la propriété ainsi qu’un système de traitement des eaux de pluie doivent intégrer les comptes.

Une démarche auprès de la mairie s’avère également nécessaire pour s’informer sur les différentes taxes applicables dans la circonscription afin de les inclure dans votre budget.

 

 Avez-vous mis de l’argent de côté pour les imprévus ?

Les dépenses imprévues ne sont pas à écarter durant l’exécution des travaux. Il se peut, par exemple, que le constructeur ait proposé des matériaux ou des équipements de bas de gamme pour présenter un devis plus attractif. Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, vous devez disposer d’une enveloppe supplémentaire pour l’achat de matériaux et d’équipement de qualité. Après l’établissement du budget global pour la construction, pensez à prévoir 15% en sus de la somme totale. Vous mettrez cet argent de côté, sans l’annoncer au constructeur, pour faire face aux imprévus.

 

Quelles sont les assurances du constructeur et quelles garanties offre-t-il ?

Après avoir sélectionné un constructeur sur ses références et lu attentivement les clauses du contrat qu’il propose, n’omettez pas de vérifier qu’il détient une garantie de livraison délivrée par une société d’assurance ou un organisme financier. Cette couverture vous apporte la garantie que vos travaux de construction seront menés à terme, même s’il y a défaillance de l’entreprise.

D’autres garanties s’avèrent également indispensables pour que vous puissiez obtenir réparation d’éventuels préjudices pouvant survenir pendant et après le chantier. Les plus importants sont la garantie décennale et l’assurance dommage-ouvrage.

 

Le plan de la maison vous convient-il vraiment ?

Votre architecte préconise un espace très vaste regroupant dans une immense pièce de vie le séjour, le salon, la cuisine américaine ainsi qu’un coin lecture. Cette option pourrait avoir une incidence fâcheuse sur l’indépendance et l’intimité de certains membres de la famille. Privilégiez un plan comportant plusieurs pièces. S’il le faut, modulez l’espace avec des portes à galandages.

L’entrée d’une pièce à vivre ne doit pas être de plain-pied. Cet accès doit être indépendant. La séparation des espaces jour et nuit et ceux dédiés aux parents et aux enfants est une option incontournable.

 

Êtes-vous certain de pouvoir assumer le rôle de maître d’ouvrage ?

Comme il s’agit d’un projet de grande importance, vous avez décidé de jouer le rôle de maître d’œuvre. La supervision des travaux de construction est toutefois une affaire de spécialiste. Elle exige de la disponibilité, des notions techniques, une connaissance des différentes démarches à réaliser auprès de l’administration, etc. Si vous n’êtes pas certain d’avoir toutes ces qualités, n’hésitez pas à confier le suivi des travaux à un professionnel.

Un commentaire