installation d'une ventilation

Les paramètres importants sur l’installation d’une ventilation à Bruxelles

La mise en place d’un système de VMC nécessite la prise en compte de certains points. Son principe est non négligeable. Il s’agit, d’ailleurs, d’une obligation pure des logements neufs. Sachez qu’il existe différents types de VMC, du simple flux au double flux, en passant par les modèles autorégulant. Mais selon vos besoins, quel système choisir et combien cela vous coûterait ?

La mise en place d’une VMC, une obligation

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée est une obligation dans une nouvelle construction ou une rénovation. Le choix du système tient compte du type de logement et le niveau d’isolation de celui-ci. Si vous êtes sur le point de rénover votre habitation datant des années 70/80, vous pouvez choisir un modèle simple flux. Sinon, si votre habitation possède une isolation, notamment, une maison BBC ou RT 2012, une ventilation double flux est nettement plus adaptée.

Bien que vous pensiez être en mesure de procéder vous-même à la mise en place de votre ventilation, il est fortement conseillé de solliciter l’intervention d’un installateur certifié. Cela vous évitera les mauvaises surprises comme l’humidité prégnante, les moisissures, les mauvaises odeurs… En effet, ces désagréments sont toujours la conséquence d’une installation mal réalisée.

Quel modèle choisir et à quel prix ?

Une VMC à simple flux capture l’air impur pour laisser entrer l’air frais de l’extérieur dans le logement. Elle permet un renouvellement plus rapide du flux de l’air. Autrement, l’air circule dans un sens seulement, ce qui permet d’assainir l’air intérieur. Certains modèles considèrent le taux d’humidité de la pièce, à l’instar de la VMC hygroréglable. Celle-ci coûte, en général, entre 500 et 700 euros. Pour demander un devis rapide et gratuit, n’hésitez pas à privilégier les services de clim and cool à Bruxelles.

La VMC double flux adopte le même principe que le modèle simple flux. Elle est toutefois complétée par un échangeur ayant pour rôle de capter la chaleur de l’air intérieur pour la transmettre à l’air aspiré de l’extérieur. Ce dernier n’est donc pas trop froid quand il rentre dans les pièces. Étant un système plus élaboré, une VMC double flux est davantage onéreuse. Comptez entre 2000 et 4000 euros en moyenne pour sa pose. Sachez que la mise en place de ce type de système est plus complexe dans une habitation déjà construite. Veillez, de ce fait, à choisir un professionnel de confiance.

Par ailleurs, il y a les ventilateurs extracteurs d’air qui fournit une meilleure qualité de l’air intérieur. Ils sont très pratiques dans les pièces présentant un taux d’humidité important. Ils trouvent facilement leur place dans une cuisine pour éliminer les odeurs et les chaleurs, mais aussi dans une salle de bain pour diminuer l’humidité. Le prix des extracteurs est estimé entre 50 et 100 euros en moyenne.

NB : le coût d’installation n’est pas le même entre un logement neuf et une maison en rénovation. Pour cette dernière, vous devrez prévoir un montant total plus important. Et pour cause, les travaux sont nettement plus complexes.

Un commentaire